SACRÉS COUPLES

une comédie satirique avec une alternance de scènes  de Eugène Ionesco, Georges Courteline,Georges Feydeau, Anton Tchekhov, Jean-Michel Ribes, avec des chansons et de courts textes sur le couple. 

Durée : 1h15

affiche sacrés couples.png

propos

 

L’univers envié de la bourgeoisie cache parfois des tares. Sous l’aisance financière et les bonnes manières, se cachent toutes sortes de dérives et de transgressions qui peuvent mener à la folie.

 

auteurs et œuvres choisies

Ionesco, Feydeau, Courteline, Tchékhov, Ribes, ces auteurs géniaux qui ont su jouer, rire et faire rire avec outrance et frénésie de leurs propres turpitudes, donnent vie à cet univers, avec des situations extrêmes, grotesques, comiques ou absurdes : le couple désorganisé essaie de s’en sortir par tous les moyens mais retombe toujours dans ses propres ornières.

Tableau 1 - Extrait de « La Cantatrice chauve » de E. Ionesco:  L’auteur pousse à l’absurde la situation d’un couple qui a perdu toute mémoire et toute logique. Coincés dans leur carcan, les époux sont symboliquement devenus des inconnus l’un pour l’autre.

Tableau 2 - Extrait de « La main passe » de G. Feydeau : Chacun cherche ailleurs un semblant de bonheur qu’il ne peut trouver dans son foyer, tout en restant prisonnier du système .

Tableau 3 - Extrait de « La paix chez soi » de G. Courteline : le couple étouffe, le foyer est comme une cocotte-minute, chacun se tire dessus à boulets rouges.

Tableau 4 -  Adaptation de « Le numéro gagnant » de A. Tchékhov  :  Le couple entrevoit l’occasion de changer de condition et d’accéder à la classe bourgeoise. Mais dans cette société hiérarchisée et cloisonnée, cela s’avère vite impossible.

Tableau 5 – « Tragédie » de J.M. Ribes : Amorce du couple moderne, le carcan ne tient plus, les conjoints osent se quitter. Freud, mai 68, la contraception facilitée sont passés par là, ils s’autorisent à aller au bout de leurs pulsions, les couples se font et se défont dans un mouvement perpétuel.